Vendredi 14 février - 10h00

Safari d'Auge, une production qui s’affirme

Auteur d'une belle carrière internationale ponctuée par près de trente-cinq victoires, Safari d'Auge, doté d'un magnifique pedigree et issu d'une des meilleures souches françaises, s'affirme également comme un remarquable étalon. Si sa production est encore faible numériquement, il compte néanmoins quelques éléments très prometteurs parmi ses premières générations, parmi lesquels Caligano Jorthonne, vice-champion de France des sept ans.

 - Safari d'Auge, une production qui s’affirme

Safari d’Auge, pur Selle Français Originel, a vu le jour à la S.A. Cria Caballar de Susana Epaillard avec un papier de rêve. On ne présente plus en effet son père Diamant de Semilly, champion du monde 2002 avec Éric Levallois et père d'une multitude de gagnants internationaux. Deuxième du classement mondial des étalons édité par la WBFSH lors de ces trois dernières années, Diamant de Semilly en avait été le leader en 2015 et 2016. Du côté maternel, le pedigree de Safari d’Auge est également superbe : Marquise du Grimeux, sa mère, est une fille de Papillon Rouge, grand gagnant international avec Xavier Leredde et remarquable père de mères. La grand-mère de Safari d’Auge est quant à elle issue de Dollar du Mûrier, champion du monde par équipes à Jerez de la Frontera et vice-champion du monde en individuel sous la selle d’Éric Navet, alors que sa troisième mère est le fruit du croisement entre Double Espoir et Uriel, deux des étalons vedettes des Haras nationaux de l'époque. Ce papier fabuleux l’est d’autant plus qu’il vaut bien plus que par la simple addition de tous ces étalons prestigieux…
 
La souche de Cor de la Bryère
En effet, Safari d’Auge est issu d'une lignée maternelle très vivante, qui a donné de grands gagnants internationaux à chaque génération et d’où vient l’un des plus grands étalons mondiaux, le chef de race Cor de la Bryère, qui a eu une grande influence sur le Holstein, ce qui lui a valu d’être surnommé le « Don de Dieu ».
Cette souche maternelle a engendré plus d'une cinquantaine de gagnants entre 1,50 m et 1,60 m, dont il serait trop long de dresser la liste exhaustive, mais parmi lesquels se dégagent Herminette III ISO 176, vice-championne d'Europe Jeunes Cavaliers avec André Roguet, Liamone ISO 174, très grande gagnante avec Hubert Bourdy, Gladius ISO 173, vice-champion de France avec François Pelamatti, Florie du Moulin, médaillée d'argent en individuel aux Championnats d'Europe de Gijon 2001 avec James Davenport, Shiva d'Amaury ISO 169, Alloro ISO 168, Carat II ISO 168, Une de l'Othain ISO 168, Sherkan d'Amaury ISO 168, Pilasgor ISO 166, Julot Trèfle ISO 164, Razzia des Sables ISO 164, Ionico ISO 162, ainsi que d'autres excellents compétiteurs au plus haut niveau nés à l'étranger tels Skara Glen's Basel, Bombastique van de Vinckenhoeve, Caruso Z CH, ou encore Ipsilon et Uncanto di Villagana.
 
Une compétitivité précoce
Dès son plus jeune âge, Safari d'Auge s'est montré compétitif, puisqu'il a obtenu les titres de champion des quatre ans à Fontainebleau sous la selle de Duarte Romao avant d'être huitième des cinq ans puis finaliste à six ans. Monté ensuite par Julien Epaillard, il a effectué une très bonne saison de sept ans avant d'être lancé dans le grand bain international à huit ans, remportant notamment une épreuve au CSIO de La Baule. Safari d’Auge poursuivra son ascension jusqu'au plus haut niveau, obtenant pas moins de trente-cinq victoires et se classant sur diverses épreuves à 1,60 m comme à Mexico, Miami ou Munich.
 
Caligano Jorthonne, fer de lance de la production de Safari d'Auge
Safari d'Auge a commencé la monte en 2011. Ses premiers produits prennent donc huit ans cette année. Son meilleur représentant est Caligano Jorthonne, cinquième des six ans à Fontainebleau puis vainqueur de la finale indoor des Jeunes Talents de Lyon sous la selle de Tony Hanquinquant, avant de passer tout près du titre à sept ans, où il monte sur la deuxième marche du podium, obtenant un très bon indice de 145 en 2019. Parmi les autres produits prometteurs de Safari d'Auge, signalons Dakota de Laume ISO 142 en 2019, Chipie des Loges classée « Excellent » à six ans et indicée 139, Copenhague Villa Rose ISO 132, Calyto Bois Moret ISO 132, ou encore Dallas d'Auge ISO 129, ainsi que de nombreux autres produits ayant obtenu un indice supérieur à 120 en 2018 et 2019.
Les produits de Safari d’Auge sont encore jeunes, et le nombre de ses poulains se trouve relativement restreint, étant donné qu’il a assez peu sailli, mais tout laisse à penser qu’il est promis à une très belle carrière d’étalon, et l’on ne peut qu’espérer qu’il suivra les traces de Diamant de Semilly, son illustre père.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter