CocoRico pour Alix Ragot à Fontainebleau!

Crédit : PSV

Vendredi 10 mai - 21h02 | À Fontainebleau, Célia Vallet

CocoRico pour Alix Ragot à Fontainebleau!

Au GRANDPRIX Classic Spring Break de Fontainebleau, l’épreuve phare du CSI 2* de la journée, cotée à 1,45m, est tombée dans l'escarcelle d'Alix Ragot, accompagné de son gris Coco Rico. L’adjudant Donation Schauly et Sprinter du Dorset ont pris la deuxième place de ce Prix Cheval Liberté, devant l’Irlandais Ivan Dlaton juché sur Lord Bi.

L'épreuve phare du jour au GRANDPRIX Classic Spring Break de Fontainebleau, cotée à 1,45m, a donné du fil à retordre ce soir aux cavaliers du CSI 2*! Le chronomètre sévère, doublé d’une pluie apparue en milieu d'épreuve, ont rendu la tâche encore plus difficile pour les différents pilotes. Seuls neuf cavaliers sont parvenus à boucler un score vierge avant d’accéder au barrage, alors qu'ils étaient soixante dix-neuf cavaliers en lice. Meilleur ce soir, le Français Alix Ragot a d'abord signé un superbe sans-faute très soigné en début d’épreuve, avant de tout donner au barrage, profitant de la grande amplitude de son cheval. "J’ai gagné, alors je suis forcément très content de mon cheval! Cela fait tout juste un an et demi qu’il est sous ma selle", a-t-il joyeusement confié. "C’est un ancien cheval de mon très bon ami Axel Van Colen. Sa plus grande qualité est sa générosité. Pour le barrage j’ai tout donné. Je ne pars jamais avec l’idée de finir deuxième, donc je tente tout à chaque fois!”

L’adjudant Donatien Schauly a lui aussi tenté d’obtenir la première place, mais le champion de concours complet s'est laissé devancer, après avoir sacrément bien géré son barrage. La troisième place est irlandaise grâce à Ivan Dalton et son bai Lord Bi, qui a été le dernier à se qualifier pour le second tour. Marc Dilasser et Cliffton Belesbat, qui avaient brillé sur ce même Grand Parquet de Fontainebleau en 2016 en devenant champions de France Pro Elite, ont pointé à la quatrième place, juste devant Marie Hécart et sa compétitive Vahinée. Raphael Goehrs, ouvreur du barrage, a doublé son sans-faute grâce a sa fougueuse Radieuse du Landey, terminant sixième.

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #106 GRANDPRIX n°106 MAI

GRANDPRIX #106

(GRANDPRIX n°106 MAI)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter