Marcus Ehning impressionne son monde à Chantilly, les Berlin Eagles s’envolent

Crédit : Scoopdyga

Samedi 13 juillet - 16h53 | À Chantilly, Lucas Tracol

Marcus Ehning impressionne son monde à Chantilly, les Berlin Eagles s’envolent

Sous un beau soleil cantilien, la deuxième manche de la GCL s’est tenue cet après-midi devant les magnifiques Grandes écuries. Si par équipes les Berlin Eagles ont été les meilleurs, Marcus Ehning s’est imposé en individuel avec son sublime Comme Il Faut. Devant les tribunes très garnies, les Bleus n’ont pas démérité avec quelques très beaux classements. De bon augure pour le Grand Prix.

Les cavaliers engagés dans le label CSI 5* du Longines Global Champions Tour (LGCT) de Chantilly se sont élancés dans la deuxième étape de la Global Champions League (GCL) cet après-midi. Qualificative pour le Grand Prix pour les trente-cinq meilleurs, cette épreuve a vu vingt-trois parcours parfaits. Le chronomètre a donc été décisif, et au jeu de la vitesse, c’est Marcus Ehning qui a été le meilleur. Parti en fin d’épreuve, le Centaure a délivré une démonstration sur son étincelant fils de Cornet Obolensky, Comme Il Faut. Sans donner l’impression d’aller vite, l’Allemand et le bai de quatorze ans ont serré les tournants sans jamais rompre le galop. Coéquipier de Marcus Ehning pour les Valkenswaard United Bertram Allen s’est adjugé une belle deuxième place sur le régulier Harley vd Bisschop. Toutefois, malgré la prestation parfaite des cavaliers à la veste bleue roi, ce sont bien les Berlin Eagles qui se sont imposés. Marcus Ehning avait en effet commis une faute dans la première manche de la GCL hier, ce qui coûte la victoire à son équipe. 
Auteurs de quatre parcours parfaits sur les deux manches du circuit à Chantilly et sans avoir besoin d’être rapides, Ludger Beerbaum et son disciple Christian Kukuk ont en effet été les meilleurs, respectivement sur Cool Feeling et Limonchello NT. 

Côté individuel, Ben Maher a complété le trio de tête grâce à son exceptionnel Explosion W, qui a grandement participé à sa victoire dans le circuit du LGCT l’an dernier.
Les Bleus n’ont pas démérité. Partis en début d’épreuves car hors GCL, Pénélope Leprevost et Kevin Staut ont accroché les quatre et sixième places avec Vancouver de Lanlore et Viking d’la Rousserie. Notons que ce dernier fait tout juste son retour en compétitions internationales, après quelques mois de pause. Le caractériel alezan a montré une très belle forme et semble prêt à affronter le mythique CHIO d’Aix-la-Chapelle la semaine prochaine. Toujours pour les Bleus, Nicolas Delmotte a montré que son Urvoso du Roch était décidément bien à l’aise en CSI 5*. Sans faute, le Nordiste et son alezan se sont classés septièmes, juste devant Simon Delestre et Filou Carlo Zimequest qui gagne en régularité. 
Malgré une légère faute sur une palanque, Timon d’Aure a montré une belle forme sous la selle d’Alexis Deroubaix. Score identique pour Pierre-Alain Mortier et Just Do It R, fautifs sur l’ultime obstacle. 

L’étape du Longines Global Champions Tour regroupant les trente-cinq meilleurs cavaliers de cette épreuve débutera à 17h45. 

Les résultats ici
Les résultats de la GCL ici

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #111 GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE

GRANDPRIX #111

(GRANDPRIX n°111 NOVEMBRE)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter