Acquérir, créer ou vendre une structure équestre : Un parcours semé d’obstacles ?

Crédit : DR

Samedi 13 juillet - 19h01 | Éloïse Lépine, en collaboration avec les Safer

Acquérir, créer ou vendre une structure équestre : Un parcours semé d’obstacles ?

Trouver la bonne structure ou le bon terrain, préparer son projet sur tous les plans et piloter les nombreuses démarches administratives liées à la création d’une activité́ professionnelle ne sont pas toujours simples, en particulier pour celui qui ne l’a jamais fait. Pour accompagner les professionnels du secteur dans la concrétisation de leur projet, les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (Safer) ont constitué́ un réseau d’interlocuteurs spécialisés sur l’ensemble du territoire français. Zoom sur des installations et des transmissions accompagnées avec succès.

DE LA RECHERCHE À L’ACHAT

DE LA RECHERCHE À L’ACHAT - Acquérir, créer ou vendre une structure équestre : Un parcours semé d’obstacles ?

Astier Nicolas
Crédit : Scoopdyga

Quelle que soit la nature de leur activité, leur localisation ou leur palmarès, les professionnels de l’équitation peuvent tous faire appel à l’expertise des Safer pour concrétiser leur projet d’installation. Ainsi, Astier Nicolas, double médaillé olympique de concours complet en 2016 à Rio de Janeiro, raconte : « Je suis actuellement à la recherche d’une installation dans le Calvados.

Bien sûr, j’ai commencé par chercher dans les annonces immobilières mais l’accompagnement de la Safer permet de gagner un temps considérable. Leur expertise est indispensable si l’on veut éviter les mauvaises surprises, alors autant faire appel à leurs services dès le départ. Je recherche un terrain à construire ou une structure existante. La Safer me propose donc régulièrement des biens et nous étudions ensemble chaque proposition. Leur connaissance du marché est rassurante pour quelqu’un comme moi qui ne suis pas du métier.»

Acquéreur d’une prestigieuse propriété équestre à Muret, près de Toulouse, où il organise de nombreux concours de saut d’obstacles, Pierre Barrere explique quant à lui : « J’étais locataire d’une petite structure dans la région toulousaine et je cherchais à développer mon activité en investissant dans une nouvelle propriété. Par le bouche-à-oreille, j’ai pu visiter plusieurs terrains mais beaucoup se trouvaient dans des zones compliquées. Je me suis donc tourné vers la Safer qui, favorable à notre projet, nous a orientés vers cette propriété et mis en relation avec le vendeur. Cela nous a permis d’aller très vite car la Safer a également su rassurer le vendeur quant à nos capacités financières. »
 

CRÉER SA STRUCTURE


Les Safer interviennent dans la vente de propriétés équestres existantes, mais également dans le cadre d’une création de structure, passant par la construction d’un établissement ou la transformation d’une exploitation agricole. Ainsi, le cavalier de dressage Carlos Pinto a lui aussi fait appel aux Safer lors de la création de son pôle équestre et écurie de haut niveau à Cabriès, entre Aix-en-Provence et Marseille, après avoir passé quinze ans près d’Orléans. «J’étais à Orléans puis à Nîmes où nous avons failli acheter une propriété équestre. Cependant, nos besoins étaient tels que nous recherchions plutôt un terrain à construire. La Safer nous a proposé plusieurs terrains dont celui sur lequel nous sommes installés aujourd’hui. Il est situé dans une zone soumise à de nombreuses contraintes réglementaires. L’appui de la Safer a facilité l’ensemble des démarches. Ses experts ont soulevé les éventuels problèmes et nous ont conseillés sur les démarches à réaliser pour obtenir notre permis de construire. Ils ont fait un travail formidable. Cela a pris trois ans et l’aide de la Safer était incontournable pour que mon projet aboutisse», affirme-t-il.

 - Acquérir, créer ou vendre une structure équestre : Un parcours semé d’obstacles ?

Crédit : DAV

De même, Maud Burnier et Antoine Cloux, aujourd’hui à la tête de Salinas Farm, écurie spécialisée dans le débourrage de chevaux de toutes races et l’accompagnement pour la rééducation de chevaux en difficulté, reviennent sur leur installation et la transformation de leur exploitation acquise en 2013 à Présilly, en Haute-Savoie. «Nous cherchions depuis plusieurs années à acheter une structure et n’étions pas dans ce secteur. Nous recherchions des hectares attenants, pas trop loin du bassin de Genève pour ne pas nous éloigner de notre clientèle et dans un endroit adéquat pour les balades en nature. La Safer nous a proposé cette exploitation de vaches laitières qui réunissait tous les critères. Nous avons ainsi été accompagnés durant les longs mois de travail administratif pour la transformation du site. Le parcellaire a été aménagé pour être plus avantageux pour nous. Les conseillers se sont assurés que nous pourrions construire notre manège. Nous avons également mis en place un bail permettant aux propriétaires d’y habiter le temps de trouver un autre logement. Toute la transition a été gérée très efficacement par notre conseiller. Il était rassurant d’être aussi bien soutenu dans nos démarches, d’autant que c’était notre première acquisition. Nous avions pour la première fois le sentiment d’être face à des gens qui comprenaient notre métier et qui avaient pour objectif de nous procurer un outil de travail.»
 

VENDRE DANS LES MEILLEURES CONDITIONS


Pour les vendeurs aussi, l’accompagnement des Safer peut avoir une importance capitale. C’est ce que confirme Alain Hinard, propriétaire de l’écurie d’Auvers Carentan, actuellement en vente dans la Manche. « Nous travaillons avec un agent immobilier mais aussi avec la Safer de Normandie, qui est venue analyser notre propriété. Grâce à son aide et à sa connaissance du marché et des démarches administratives, nous pouvons envisager de conserver une partie de la propriété pour la diviser. Ensemble, nous avons ensuite établi le prix de vente. Il est rassurant pour nous d’être accompagnés par la Safer qui nous offre son expertise et nous permet de profiter de son large réseau dans le secteur équestre. »

S’INSTALLER... POUR LONGTEMPS

S’INSTALLER... POUR LONGTEMPS - Acquérir, créer ou vendre une structure équestre : Un parcours semé d’obstacles ?

Crédit : Scoopdyga

L’une des principales préoccupations des candidats à l’installation est d’assurer la pérennité de leur projet dans le temps. Xavier Girard, référent EquiSafer pour la Normandie, insiste souvent sur ce point auprès des porteurs de projet, évoquant son expérience dans le pays d’Auge. «De nombreux professionnels s’étant installés dans ce secteur veulent ensuite se développer, ce qui n’est pas possible. Le marché dans le pays d’Auge est plus fermé que dans d’autres zones. Dans ce cadre, l’accompagnement de la Safer aide souvent les acquéreurs à voir plus loin. S’ils ont besoin de plus de terrain à terme, mieux vaut le prévoir dès le départ pour éviter des désillusions par la suite.» D’où la nécessité de faire appel à un acteur ancré sur le territoire. «Les acquéreurs sont parfois originaires d’une autre région ou n’ont simplement pas connaissance des possibilités foncières dans leur environnement. Nos conseillers ont une connaissance très fine du terrain et de l’état réel du marché. Ainsi, nous assurons une implantation durable des projets. »
 

UN VÉRITABLE CHEF D’ORCHESTRE


Rassurante, la collaboration avec la Safer est par conséquent un gage de sécurité et de sérénité. Les conseillers spécialisés EquiSafer et les conseillers fonciers de chaque secteur accompagnent les porteurs de projet de A à Z: diagnostic technique et évaluation des propriétés, recherche du bien adéquat, accompagnement dans les démarches administratives, sécurité juridique et garantie de vendeur professionnel constituent autant de points clés de la réussite des projets. « En tant qu’acteur reconnu sur le territoire, nous assurons un accompagnement complet des opérations, en collaboration avec les diagnostiqueurs, architectes, banquiers, centres de gestion, assureurs, conseils des chevaux, administration, notaires, etc. Notre force est de savoir coordonner un large réseau de partenaires pour assurer la réussite du projet», explique Xavier Girard. Un accompagnement de tous les instants, en somme !
 

QU’EST-CE QUE LES SAFER


Les Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural sont des sociétés de droit privé, sans but lucratif et sous tutelle de l’État. Elles contribuent, en tant qu’opérateurs fonciers, à l’aménagement équilibré et durable de l’espace rural. Les Safer accompagnent ainsi tout porteur de projet équestre lors de la création, de l’achat ou de la vente d’une propriété.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.safer.fr

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter