Splendide final pour Gireg le Coz et Aisprit de la Loge à l’ERM de Jardy

Un podium inédit plein de jeunes talents
Crédit : Pauline Chevalier

Dimanche 14 juillet - 18h12 | À Jardy, Pauline Chevalier

Splendide final pour Gireg le Coz et Aisprit de la Loge à l’ERM de Jardy

Cette journée fut d’une très grande intensité en termes de spectacle sportif. Chaque barre et plus encore chaque seconde a modifié le classement final. Après le cso, Thibaut Vallette tenait toujours la pôle position mais le chronomètre sur le cross a eu raison de leur victoire. Mais la France conserve la victoire puisque que c’est le jeune Gireg Le Coz qui l’emporte à l’issue d’un cross de toute beauté. Gemma Tattersall retrouve la confiance de Quicklook V et Felix Vogg prend une troisième place bien méritée.  

Une bataille au cso bien montée

Une bataille au cso bien montée - Splendide final pour Gireg le Coz et Aisprit de la Loge à l’ERM de Jardy

Gireg le Coz et Aisprit de la Loge, double sans faute maxi
Crédit : Pauline Chevalier

L’épreuve d’hippique était plutôt redoutée des cavaliers qui connaissent bien cette piste particulière de Jardy.  Cependant contrairement aux années précédentes, de l’avis de tous, le tour était plus abordable et moins « énorme ». Cependant le chronomètre était toujours un peu tendu ne donnant pas beaucoup d’air aux couples. Ainsi onze sortiront avec un parcours parfait. La moindre barre chamboulera tout de même le classement et ainsi Bill Levett et Shannondale Titan perdent de précieuses places. C’est aussi le cas de Felix Etzel et Bandit 436. Quant au chronomètre, il provoquera les mêmes soucis et beaucoup de couples en feront les frais.
Malgré 1.6 pts de temps, Thibaut Vallette et Qing du Briot*ENE-HN conserveront la tête au provisoire après ce test. Derrière lui, c’est Gemma Tattersall et Felix Vogg qui réalisent un beau sans faute et sont sur le podium provisoire. Alexander Bragg et Alcatraz tout comme Arnaud Boiteau et Quoriano*ENE-HN font une belle remontée ainsi que Laura Collett avec Dacapo et Jonelle Price sur Grovine de Reve.
 

Un cross qui a tenu le public en haleine

Un cross qui a tenu le public en haleine - Splendide final pour Gireg le Coz et Aisprit de la Loge à l’ERM de Jardy

Felix Vogg et Colero, un couple d'une grande qualité
Crédit : Pauline Chevalier

Le cross était très caractéristique du modèle Pierre Michelet avec des enchainements techniques et beaucoup de tournants qui a piégé de nombreux couples et surtout coupé les chevaux dans leur galopade. Le parcours parfait était donc très difficile à tenir. Beaucoup de couple aguerris ont vu leur chance de classement s’envoler.
Tim Price avec Falcon ainsi que Sarah Cohen avec Treason se font surprendre mais c’est ensuite le chronomètre qui va modeler le classement final.
Comme annoncé, Thibaut Vallette est parti à la main de Qing sans le pousser dans le rouge. Il savait à l’issue du dressage déjà qu’il ne remporterait probablement pas cette épreuve à cause de cette notion de chronomètre. Le champion de France en titre demeure tout de même dans le classement à la dixième place.
Jonelle Price et Grovine de Reve galopent avec aisance et remontent de trois places pour se positionner à la sixième place finale. Devant la cavalière néozélandaise, le français Arnaud Boiteau et Quoriano*ENE-HN font une démonstration des grands jours. Avec seulement une seconde de temps dépassé, le couple remonte de la quatorzième à la cinquième place. Une prestation de toute beauté pour ce couple expérimenté. Alexander Bragg et Alcatraz que l’on a vu briller lors des cross indoor font une vraie démonstration de leur talent une fois de plus. Auteur d’un des deux parcours maxi, le couple se classe finalement à la quatrième place et perd le podium pour 0.4 pts soit la seconde de trop sur le parcours de cso. C’est le formidable cavalier suisse Felix Vogg qui monte sur la troisième place. Son extraordinaire Colero explose au grand jour cette année. C’est un cheval que je monte depuis deux ans seulement. Il était stationné dans une écurie à côté de chez moi (dans son écurie aux USA – Kentucky – il vient de rentrer en Suisse). C’est un cheval qui a été très tardif. Il est monté en puissance doucement et depuis cette année, il a passé un cap et il est de tout les classements. J’espère que nous seront sélectionnés pour aller au Championnat d’Europe, c’est notre objectif. La belle Gemma Tattersall retrouve la totale confiance de Quicklook V. Une belle franchise avec beaucoup d’aisance lui permettent de conserver leur deuxième place acquise après le dressage. Les écarts serrés font qu’après un très beau sans faute au cso, Gireg Le Coz se fait plaisir sur ce cross avec un Aisprit de la Loge sans faille. 0.1 pts devant la britannique, et le français s’adjuge une victoire bien méritée alors qu’il vient de s’installer. "C’est une victoire qui fait chaud au cœur. Aisprit est un cheval acheté par ma belle-mère que j’ai monté et formé depuis son plus jeune âge. C’est un super cheval qui bouge très bien, plein de sang pour sauter et galoper. Aujourd’hui, il était très à l’écoute, nous étions ne parfaite harmonie. Que d’émotions !"

Des français en demi-teinte

Des français en demi-teinte - Splendide final pour Gireg le Coz et Aisprit de la Loge à l’ERM de Jardy

Très belle remontée pour Quoriano et Arnaud Boiteau
Crédit : Pauline Chevalier

Derrière le leader Gireg, le duo de l’IFCE Arnaud Boiteau et Thibault Vallette ont donné le sourire à l’entraineur national qui conclura ce week-end en disant : J’ai vu de belles choses et d’autres moins.  Un des autres piliers de Tryon, Maxime Livio et Opium des Verrières font un bon concours de travail. Malgré une petite barre et une seconde sur le cross, Opium affiche une forme resplendissante avec beaucoup d’envie. "Le petit séjour à la mer le week-end dernier pour le concours de Royan lui a fait un bien fou", confie son cavalier. Avec 4.8 pts de temps sur le cross, ils terminent douzième. Ensuite, c’est un peu plus « la soupe à la grimace » dans le clan tricolore. Si Sébastien Cavaillon et Sarah d’Argouges font un bon concours avec un peu trop de temps sur le cross, c’est une belle déception pour Raphaël Cochet et Shérazad qui essuient un refus sur la dernière combinaison alors que la jument se baladait sur ce tour. Un refus aussi pour Nicolas Touzaint et Vendée Globe’Jac*HDC alors que tout se déroulait avec aisance. Enfin, alors qu’ils étaient douzièmes et galopaient avec beaucoup de facilité et un bon rythme, Camille Lejeune et Tahina des Isles arrivent mal dans le dernier élément de la dernière combinaison. La jument tape fort dans l’obstacle au niveau du paturon et du grasset et doit partir faire des examens approfondis en clinique.
 
Tous les résultats : ICI

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter