Aldrick Cheronnet et les écuries du Herrin mettent fin à leur collaboration

Tanael des Bonnes sera désormais monté par Marie Demonte.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 13 août - 11h54 | Jean-Baptiste Orgebin et Lucas Tracol

Aldrick Cheronnet et les écuries du Herrin mettent fin à leur collaboration

Après plusieurs années de collaboration fructueuse ayant permis aux deux partis de s’exprimer sur le devant de la scène internationale notamment grâce à Tanael des Bonnes, la famille Belooussof a décidé de cesser son partenariat avec Aldrick Cheronnet. Depuis quelques jours, les chevaux de tête de ce dernier ont intégré le piquet de Marie Demonte. Cette dernière a fait ses débuts avec Tanael la semaine dernière au Normandy Horse Show, mais ne devrait pas conserver les protégés des écuries du Herrin nous sa selle à long terme. Pour GRANDPRIX, Guy Belooussof, Aldrick Cheronnet et Marie Demonte sont revenus sur ce nouveau virage. 

On ne reverra plus Tanael des Bonnes, Atlantys by Wisbecq ou encore Uris de la Roque évoluer sous la selle d’Aldrick Cheronnet. Confiés par les écuries du Herrin de la famille Belooussof, ces derniers sont partis vers de nouveaux horizons, les deux partis ayant cessé leur collaboration. “L’objectif depuis deux ans était de vendre les chevaux, ce qui n’a jamais abouti. Aujourd’hui, je mets tout en œuvre pour réussir sur le plan commercial”, a expliqué Guy Belooussof, le propriétaire des écuries du Herrin, qui a tout de même tenu à rendre hommage au travail du Tarn-et-Garonnais :“J’en profite pour remercier encore une fois Aldrick pour son bon travail sur le dressage et la valorisation de mes chevaux”.
Pour ce dernier, cette fin d’histoire commune ressemble davantage à une rupture : “Cette séparation s’est passée comme un divorce, je n’étais pas forcément d’accord avec le propriétaire vis-à-vis de cette décision. Ça a été un peu brutal”, a confié le pilote de quarante-neuf ans. Pas question toutefois de se laisser abattre :“Dans l’immédiat, je vais me concentrer sur Kingston Van Paemel (un étalon de neuf ans par Numero Uno qui a jusqu’alors pris part à des Grands Prix CSI 2*, ndlr). C’est un cheval dans lequel je fonde beaucoup d’espoir et nous participerons au CSI de Valence. Dans un deuxième temps, je suis bien-sûr à la recherche d’investisseurs et de chevaux pour compléter mon piquet. Je pense qu’on a été quelques cavaliers à vivre un peu la même aventure et visiblement c’est vite revenu. Alors je ne me fais pas de soucis, ça reviendra pour moi aussi !” 

Tanael et Atlantys s'envoleront pour les États-Unis

Tanael et Atlantys s'envoleront pour les États-Unis - Aldrick Cheronnet et les écuries du Herrin mettent fin à leur collaboration

Atlantys by Wisbecq et Aldrick Cheronnet à Bercy.
Crédit : Scoopdyaga

Pour l’heure, les chevaux des écuries du Herrin ont été confiés à Marie Demonte, elle aussi installée dans le Sud-ouest de l’Hexagone. “La famille Belooussof et moi avons commencé à travailler ensemble lorsque leur fille Valentine s’est blessée pour la deuxième fois à Oliva. Monsieur Belooussof m’a demandé si je pouvais monter quelques chevaux pour dépanner. Dans le lot que j’ai récupéré, il y avait Calou, Dindoctro, Stella Levista… Or, la convalescence de Valentine s’est avérée beaucoup plus longue que prévue et nous avons convenu que je monterai ces chevaux là pour la saison, jusqu’au mois de décembre 2019”. 

L’amazone qui se classait troisième du Grand Prix CSI 4* de Bourg-en-Bresse en mai avec Vega de la Roche a donc notamment récupéré deux chevaux d’envergure, Tanael des Bonnes et Atlantys by Wisbecq, tous deux sur le marché. “Tous ces chevaux sont à vendre parce qu’il faut faire tourner la boutique. Concernant les chevaux d’Aldrick Cheronnet, Tanael des Bonnes et Atlantys By Wisbeck devraient s’envoler pour Wellington après le mois d’août dans le but d’être également commercialisés, mais pas à n’importe quel prix compte tenu de leur qualité. En attendant, je suis chargée de m’en occuper et de les rendre visibles en compétitions. Comme avec Calou, quand on change un cheval de cavalier, l’idée est de prouver qu’il peut être compétitif avec plusieurs pilotes et ça a été le cas. Il a été vendu après quelques parcours, et Uris de la Roque vient également d’être vendu pour le Canada à Mario Deslauriers. Sincèrement, je ne peux pas encore affirmer si je vais les garder un peu plus longtemps dans mon piquet ou si je vais aller les monter en Floride”. Si les deux bais traverseront bien l’Atlantique dans le but de trouver de nouveaux acquéreurs, rien n’est en effet encore acté, comme l’a confirmé leur propriétaire : “Nous avons une propriété en Floride et l’idée est de les y emmener pour les montrer lors du Winter Equestrian Festival. Si ma fille va mieux, elle les montera elle-même. Sinon, ce serait Marie Demonte, avec qui nous avons un bon partenariat aujourd’hui. Nous en saurons plus dans quelques semaines”.

“Un vrai régal de pouvoir compter sur Tanael”, Marie Demonte

Quoi qu’il en soit, Marie Demonte se délecte de pouvoir monter de tels chevaux : “Tanael est un super cheval qui a été extrêmement bien dressé par Aldrick. Il est super simple d’utilisation, très respectueux et c’est un vrai régal de pouvoir compter sur un tel cheval dans mon piquet pour le moment. J’ai sauté avec Atlantys pour la première fois aujourd’hui (interview réalisée hier, ndlr). Il a beaucoup plus de sang, et je trouve qu’il a une qualité assez spectaculaire. Il faut dire qu’il n’a pas sauté depuis la Corogne (mi-juillet, ndlr), ce qui le rend un peu frais (rires).”Après avoir présenté Tanael des Bonnes dans deux épreuves nationales lors du Normandy Horse Show le week-end dernier, Marie Demonte prendra le départ du Longines Deauville Classic avec le bai dès jeudi. “Je n’ai jamais pris part au Longines Deauville Classic, cette année ce sera une première. En revanche, je connais bien l’étape du Grand National (qui se déroule également au Pôle International du Cheval Longines de Deauville, ndlr) et j’avais gagné deux fois avec Rhune d’Euskadi et Popof du Luc à l’époque. J’en ai un super souvenir ! La piste est grande, large et de bonne qualité. L’objectif de cette semaine est de continuer de faire connaissance avec Tanael qui sautera une épreuve comptant pour le classement mondial. Stella Levista devrait quant à elle prendre part au Grand Prix CSI 3*.”

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #108 GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT

GRANDPRIX #108

(GRANDPRIX n°108 JUILLET-AOÛT)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter