Laura Kraut l'emporte haut la main à Saint-Tropez

Laura Kraut et Fleurette.
Crédit : Marco Villanti/Hubside Jumping

Dimanche 22 septembre - 18h20 | Yeelen Ravier (avec communiqué)

Laura Kraut l'emporte haut la main à Saint-Tropez

Cet après-midi, l'Américaine Laura Kraut s'est octroyée avec brio le Grand Prix du CSI 4* de Saint-Tropez, dans le cadre de la tournée de l'Hubside Jumping. Associée à Fleurette, l'Étasunienne a devancé Nicolas Delmotte, brillant deuxième avec Urvoso du Roch, et le Suédois Fredrik Jönsson avec Cold Play.

Relevé, tel a été le parcours proposé aujourd'hui par l’Italien Uliano Vezzani dans le Grand Prix du CSI 4* de ce dimanche à Saint Tropez, dans le cadre de la tournée automnale de l'Hubside Jumping. Et pour cause, seulement neuf des cinquante couples au départ de cette épreuve à 1,55m ont réussi à réaliser le parcours parfait en première manche et à se qualifier ainsi pour le barrage. Ce deuxième tour fut lui aussi chargé de rebondissements, et est finalement revenu à l’Américaine Laura Kraut.
Parmi les champions au départ de ce Grand Prix, épreuve phare de ce week-end de compétition, nombreux (quatorze) ont été les cavaliers à sortir de piste avec quatre points de pénalité. Des fautes commises un peu partout sur le tracé, notamment sur les derniers éléments du parcours, tenant le public et l’entourage des cavaliers en haleine jusqu’aux dernières secondes. Ni le double vice-champion du monde de Caen Partice Delaveau, ni le médaillé d’or par équipes de Rio de Janieiro Roger-Yves Bost, ni le champion du monde de concours complet Michael Jung, ni même le tout nouveau champion d’Europe Martin Fuchs ne sont parvenus à se qualifier pour la finale au chronomètre. À mi-épreuve, seuls trois couples avaient quitté la piste sans faute et avec leur ticket pour ce barrage. Ils ont été rejoints en seconde partie d’épreuve par six couples tout aussi prometteurs.

Si Dayro Arroyave a préféré ne pas repartir dans cette finale, les huit concurrents suivants se sont livrés une belle bataille sur la piste des écuries du Golfe de Saint-Tropez. Premier à s’élancer, le vainqueur de la première épreuve majeure vendredi, Mathieu Billot, a pêché sur un vertical avec l'excellent Quel Filou. Belle performance tout de même pour le duo, qui semble s'être véritablement trouvé. Le premier double sans-faute a alors été signé par le Suédois Fredrik Jönsson et son bai Cold Play, qui ont terminé leur barrage en 40"44. Le jeune Irlandais Richard Howley, premier à passer sous la barre des 40", a cependant vu ses rêves de victoire s’envoler dès le numéro deux de la finale... Laura Kraut et Fleurette ont effectivement déroulé ce barrage avec une facilité remarquable en 37"81. Lancés à sa poursuite, les quatre derniers concurrents n’ont jamais réussi à détrôner l’Américaine! Si Kevin Staut et Viking d’La Rousserie ont essuyé une petite incompréhension dès le numéro un, Robert Whitaker a quant à lui buté sur le dernier élément. Très en forme ce week-end, le talentueux Nordiste Nicolas Delmotte a livré un très beau barrage avec Urvoso du Roch, rentrant sans la moindre pénalité mais avec vingt-deux centièmes de retard sur la championne. Décidément, ce couple tricolore semble avoir bel et bien trouvé la clé du succès ; de bon augure pour les échéances à venir!