L’élite mondiale se donne rendez-vous à Genève ce week-end

Crédit : Scoopdyga

Mardi 10 décembre - 12h48 | Communiqué

L’élite mondiale se donne rendez-vous à Genève ce week-end

Champions olympiques, champions du monde et d’Europe, ils seront tous là ! Le plateau de cavaliers et meneurs présents au CHI de Genève, du 12 au 15 décembre, s’annonce une nouvelle fois très relevé. Les organisateurs, qui viennent de se voir décerner le prix de meilleur concours indoor de saut d’obstacles et de cross, ont de quoi se réjouir et les spectateurs aussi !

 - L’élite mondiale se donne rendez-vous à Genève ce week-end

Une centaine de cavaliers et meneurs en provenance de vingt-deux nations fouleront la piste de Palexpo du 12 au 15 décembre. Et le public peut être déjà assuré de voir évoluer les meilleurs. En saut d’obstacles, quatre champions olympiques seront présents avec Steve Guerdat (SUI), Eric Lamaze (CAN), Rodrigo Pessoa (BRA) et Jeroen Dubbeldam (HOL), ces deux derniers étant également champions du monde, sans oublier les champions d’Europe individuels que sont Martin Fuchs (SUI), Peder Fredricson (SUE), les Français Roger-Yves Bost et Kevin Staut, ainsi que Christian Ahlmann (ALL). Le double médaillé d’or des Jeux panaméricains 2019, le Brésilien Marlon Módolo Zanotelli, de même que son dauphin l’Argentin José Larocca et le vainqueur du Grand Prix 2016 de Genève, le Brésilien Pedro Veniss, donneront quant à eux un petit air d’Amérique latine aux compétitions.
 
Le vainqueur du Grand Prix de l’an dernier, l’Allemand Marcus Ehning, sera bien évidemment au départ, ainsi que le seul cavalier à avoir remporté le Grand Slam Rolex de saut d’obstacles, le Britannique Scott Brash. L’Américain Kent Farrington, vainqueur du Grand Prix d’Aix-la-Chapelle 2019 et le Suédois Henrik von Eckermann, lauréat ce printemps aux Dutch Masters, tenteront pour leur part de remporter le bonus promis au cavalier remportant deux victoires non consécutives en Grand Chelem.
 
La délégation suisse pourra compter sur dix-huit cavaliers, dont ses numéros un et deux mondiaux, Steve Guerdat et Martin Fuchs, mais aussi sur le champion national, Pius Schwizer, ou encore le jeune Bryan Balsiger, qui a brillé à Oslo en remportant son premier Grand Prix Coupe du monde. L’élite de demain – des cavaliers internationaux de moins de vingt-cinq ans, dont huit Suisses – pourra se mesurer lors de trois épreuves, avec en apothéose le Grand Prix des Espoirs le samedi après-midi.
 
L’épreuve Coupe du monde d’attelage accueillera six meneurs, parmi lesquels – et pour la première fois à Genève – une femme, l’Allemande de trente-quatre ans Mareike Harm, troisième à Stuttgart en novembre. Avec un certain Boyd Exell comme entraîneur, il est vrai qu’elle met tous les atouts de son côté pour se faire une place dans les compétitions d’attelage. Vainqueur des trois premières étapes du circuit Coupe du monde, l’Australien survole littéralement la discipline. Toutefois, la jeune génération, à l’image du Néerlandais Bram Chardon ou du Belge Glenn Geerts, n’a pas dit son dernier mot. Sans oublier le Suisse Jérôme Voutaz et son attelage de franches-montagnes.
 
Pour célébrer leur premier titre de meilleur cross indoor, les organisateurs genevois ont pu réunir là aussi de grands noms de la discipline. Le champion olympique par équipes et champion du monde, le Français Jean Teulère, sera engagé aux côtés de son compatriote et lui aussi champion olympique par équipes Karim Laghouag. Vainqueur l’an dernier à Genève, l’Irlandais Padraig McCarthy, par ailleurs médaillé d’argent aux derniers Jeux équestres mondiaux, remettra son titre en jeu lors du cross indoor présenté par la Tribune de Genève. Le Britannique Alex Bragg, deuxième l’an dernier à Genève et qui avait fait le show en demandant au public une participation bruyante, sera lui aussi présent, trop désireux d’écrire une nouvelle ligne à son palmarès. Côté suisse, les regards seront tournés vers le jeune Robin Godel sans oublier les cavalières, elles aussi talentueuses, Caroline Gerber, Camille Guyot, Tiziana Realini et Teresa Stokar.
 
La grande piste sera le théâtre d’un spectacle inédit, le MasterShow, le samedi en fin de soirée. Cette épreuve-spectacle mélange plusieurs disciplines équestres avec beaucoup d’humour et de surprises, le tout en musique. Les Horsemen assureront la partie spectacle avec Vincent Liberator, alors que le champion du monde et d’Europe en titre de voltige, le Français Lambert Leclézio, et Jacques Ferrari (FRA), champion du monde à deux reprises, participeront eux aussi à cette compétition pas comme les autres, programmée après la Grande Chasse Prix Starling Hotel Geneva, le Credit Suisse Challenge et diverses célébrations exceptionnelles.
 

À lire également...

Réagissez

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter