Tanael des Bonnes lui aussi vendu aux États-Unis

Cet été, Tanael des Bonnes était passé sous la selle de Marie Demonte après de nombreuses saisons passées avec Aldrick Cheronnet.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 10 décembre - 14h59 | Lucas Tracol (avec communiqué)

Tanael des Bonnes lui aussi vendu aux États-Unis

Révélé sous la selle d’Aldrick Cheronnet et récemment passé sous la selle de Marie Demonte dans un objectif de commercialisation, Tanael des Bonnes a trouvé preneur. Le Selle Français de douze ans a en effet été cédé à l’Américaine Brianne Goutal-Marteau. 

 - Tanael des Bonnes lui aussi vendu aux États-Unis

Tanael des Bonnes et Aldrick Cheronnet sous la verrière du Grand Palais.
Crédit : Scoopdyga

Après Urhelia Lutterbach et Chadino, c’est au tour de Tanael des Bonnes de prendre la route des États-Unis. Mené au plus haut niveau par le Tricolore Aldrick Cheronnet, le Selle Français de douze ans par Watch Me van’t Zorgvliet avait finalement rejoint les écuries de Marie Demonte en juillet après la fin de collaboration entre le Tarn-et-Garonnais et l’écurie du Herrin

Après quelques beaux classements obtenus cet été, dont une sixième place dans le Grand Prix CSI 3* de Bruxelles et des quatre et troisième places (en vidéo ci-dessous) dans des Grands Prix CSI 4* à l’Hubside Jumping de Grimaud, le bai de douze ans avait traversé l’Atlantique il y a quelques semaines afin d’être commercialisé. C’est désormais chose faite, puisqu’après quelques semaines passées chez Paillot Equestrian à Wellington, le bai a été acquis par l’Américaine Brianne Goutal-Marteau. 
“Comme Tanael a toujours été un cheval très particulier pour moi, je suis ravi qu’il rejoigne une femme de cheval et une cavalière de talent comme Brianne”, a précisé Guy Belooussoff, propriétaire de l’écurie du Herrin. “L’écurie du Herrin a décidé il y a quelques mois de s’implanter aux États Unis. Après plusieurs semaines et de brillants résultats à Wellington, avec notamment des victoires de Stella Levista et Unzip d’Yck sous la selle de Marie Demonte, la vente de Tanael est une belle mise en valeur de la qualité de chevaux que nous voulons proposer à nos clients”, a ajouté Valentine, la fille de Guy Belooussoff à la tête de la structure. 

À la tête de Paillot Equestrian, Nicolas Paillot s’est félicité de cette nouvelle vente et du partenariat fructueux mis en place avec l’écurie du Herrin, pour laquelle il a participé aux ventes d’Uris de la Roque au Canadien Mario Deslauriers, de Calou à la Suissesse Alexandra Amar, et Tanael des Bonnes donc.

Avec Aldrick Cheronnet, Tanael des Bonnes avait notamment pris la cinquième place de la Coupe du monde Longines de Göteborg en 2018, et la sixième de celles d’Helsinki et Madrid l’année précédente.