Steve Guerdat tout simplement imbattable à Bâle

Crédit : LONGINES CSI BASEL/Katja Stuppia

Dimanche 12 janvier - 17h29 | Mélissa Vriends

Steve Guerdat tout simplement imbattable à Bâle

Vainqueurs du Grand Prix Longines vendredi soir, Steve Guerdat et Victorio des Frotards ont réussi à signer le doublé aujourd'hui dans l'étape Coupe du monde de Bâle ! A l'issue d'un barrage à quinze, la paire suisse a encore une fois été la plus rapide, même si Julien Epaillard s'est dangereusement approché de son chronomètre et décroche la deuxième place avec Queeletta.

 - Steve Guerdat tout simplement imbattable à Bâle

Deuxième victoire majeure pour Steve Guerdat et son complice alezan !
Crédit : LONGINES CSI BASEL/Katja Stuppia

L'ancien numéro un mondial et le Selle Français de onze ans se sont indéniablement bien trouvés. Sous pavillon suisse depuis l'année dernière, après avoir accompagné avec succès Raphaël Goehrs sur les terrains de concours pendant trois ans, le fils de Barbarian a véritablement pris une nouvelle dimension ce week-end en s'offrant les deux plus belles victoires de toute sa carrière. Si ses précédentes sorties sur des épreuves d'une telle envergure n'avaient pas franchement été couronnées de succès l'année dernière, avec récemment un parcours à seize points dans le Grand Prix de Londres fin décembre, l'alezan démarre 2020 de la meilleure des manières, et fera à n'en pas douter partie des chevaux à suivre de près en cette fin de saison indoor !

Steve Guerdat remporte quant à lui sa première étape Coupe du monde cette saison, et affirme encore un peu plus sa suprématie au classement général du circuit. Très régulier cet hiver où il a engrangé des points à chacune de ses sorties, Julien Epaillard peut lui aussi être pleinement satisfait de sa performance aujourd'hui à Bâle. En selle sur Queeletta, déjà lauréate d'une épreuve intermédiaire ce week-end, le Tricolore ne doit sa deuxième place qu'à cinq petits dixièmes de trop. Cinquième à Lyon et septième à Malines, la fille de Quality et Landor S par la mère réalise elle aussi l'une des meilleures performances de sa carrière.

Beaucoup plus expérimentés, Pieter Devos et Apart ont eux aussi tout tenté pour essayer de détrôner le numéro deux mondial, mais doivent finalement se contenter de la troisième position. Également auteurs d'un bon double sans-faute, Marcus Ehning et Cornado NRW se retrouvent au pied du podium, tandis que Denis Lynch et GC Chopin's Bushi, en forme ce week-end après sa deuxième place dans le Grand Prix, ferment ce top 5.

Les Tricolores au rendez-vous

Les Tricolores au rendez-vous - Steve Guerdat tout simplement imbattable à Bâle

Julien Epaillard et Queeletta réalisent la meilleure performance tricolore.
Crédit : LONGINES CSI BASEL/Katja Stuppia

Des six cavaliers français engagés dans cette étape Coupe du monde, quatre sont parvenus à signer le parcours parfait dans le tour initial. Si Julien Epaillard a finalement réalisé la meilleure performance française, Kevin Staut se classe lui aussi dans le top 10 de cette épreuve grâce à un double sans-faute avec Viking d'la Rousserie.

Malgré deux beaux parcours sans faute dans la première manche, Olivier Robert et Pénélope Leprévost n'ont malheureusement pas pu réitérer dans le barrage où ils ont tous les deux laissé une barre à terre avec les gris Vangog du Mas Garnier et Excalibur de la Tour Vidal*GFE. Ce dernier ne participait cependant qu'à son deuxième Grand Prix à ce niveau après celui du Longines Global Champions Tour de Paris en juillet dernier, où il avait terminé quatrième.

Un peu plus malchanceux que leurs compatriotes, Félicie Bertrand et Simon Delestre prennent respectivement la dix-huitième et la trente-troisième place après avoir écopé de quatre et treize points sur Sultane des Ibis et Uccello de Will.

Les résultats ici
Le classement général de la Coupe du monde après dix étapes ici

À lire également...

Réagissez

  • ALBERT MUDA - le 12/01

    Du beau sport même si il y a eu beaucoup de barragistes . Bravo Steve , bien parti pour récupérer le brassard de n° 1 mondial dès le mois prochain . Bravo Julien et Queeletta , j'espère vous voir en bleu cette saison à La Baule et ailleurs .

Le mag

GRANDPRIX #112 GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER

GRANDPRIX #112

(GRANDPRIX n°112 DÉCEMBRE/JANVIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter