Lundi 20 janvier - 19h19 | Communiqué

CPEDI 3* Mâcon : La France deuxième

Le mag

GRANDPRIX #113 GRANDPRIX n°113 FÉVRIER

GRANDPRIX #113

(GRANDPRIX n°113 FÉVRIER)

S'abonner à GRANDPRIXAcheter GRANDPRIXProgramme Avantages

Twitter

Première sortie internationale pour les para-dresseurs qui avaient rendez-vous la semaine dernière au CPEDI 3* de Mâcon, tout nouveau Concours para-équestre de dressage international organisé par l’équipe du Pôle hippique de Mâcon-Chaintré. Avec neuf nations et trente et un couples au départ, la compétition avait une importance toute particulière pour les Tricolores, celle de glaner encore quelques précieux points pour une qualification aux Jeux paralympiques de Tokyo (JAP). Deux places en individuel sont encore en lice ainsi qu’un ticket par équipes. Les compteurs s’arrêtant le 1er février, après Mâcon, le CPEDI 3* de Genemuiden (P-B), qui se tiendra du 30 janvier au 1er février, représentera la dernière chance de décrocher un billet pour le Japon. 

Côté français, dix couples avaient fait le déplacement. Parmi eux, quatre avaient été choisis pour représenter la France lors de la Coupe des nations (Team Test et Individual Test) : Amadine Mazzoni, Chiara Zenati, Camille Jaguelin et Alexia Pittier. Un choix qui s’est révélé judicieux puisque les Bleus se classent deuxième derrière la très bonne équipe belge et devant le Brésil. 
Fanny Delaval, la chef d’équipe se disait d’ailleurs satisfaite de ses cavaliers pour cette première compétition de l’année : “C’est une chance d’avoir un nouveau CPEDI 3* en France. Cela permet à nos cavaliers de prendre toujours plus d’expérience et de se confronter aux autres nations sans pour autant faire de longs déplacements toujours plus contraignants pour les chevaux. Nous avons qui plus est, été très bien accueillis à Mâcon. Côté sport, il y a eu de très bonnes choses ce qui est de bon augure pour la saison à venir. Dans l’équipe, Camille a bien monté, il y a une belle progression sur les trois jours. La jument est contractée sur la Team Test ce qui se ressent dans la notation mais il a très bien rectifié le tir et sort de la Freestyle avec 70,200 % ce qui est tout à fait honnête. Alexia et Frauenheld ont également été performants sur la Team Test et la Freestyle avec 71,935 % et 71,725 %. Ils ont eu une déconvenue dans l’Individual mais il faut leur laisser du temps. Le cheval est jeune et doit encore prendre du métier, nous comptons vraiment sur eux pour l’avenir. Amandine et Verden d’Hanovre ont été moins compétitifs cette fois-ci, le cheval manque d’allant et ne s’exprime pas en piste comme il peut l’être à l’entrainement. La belle surprise, c’est notre toute jeune recrue Chiara Zenati, seize ans. Pour sa première sortie internationale, elle a réussi à impressionner les juges et les cavaliers allant même jusqu’à inquiéter la Belge Barbara Minneci, troisième des derniers championnats d’Europe. Elle forme un très beau couple avec Swing Royal*IFCE, il y a un vrai feeling avec le cheval et elle le monte de façon très légère. Le jury a apprécié ce qu’elle a proposé au long des trois jours et elle sort du rectangle avec 72,399 % le mardi, 73,667 % le mercredi et 76,760 % le jeudi. On peut le dire : c’est la meilleure performance française ! Nous comptons sur le couple dans les mois à venir et nous sommes persuadés qu’ils pourront aller chercher les têtes de classement. Il faut rappeler que jusqu’alors Chiara n’avait fait que le Championnat de France Club en Grade III et deux Master-classes” La conseillère technique nationale pour le para-dressage est également revenue sur les performances individuelles : « Anne-Frédérique et Quaterboy LH ont eu une super progression pendant les trois jours passant de 63,447 % à 70,750 % et 72,400 % leur permettant de décrocher une troisième puis une deuxième place. Anne a de l’expérience et a su rebondir après sa Team Test en demi-teinte. Le cheval est très intéressant et une fois enclenché, il est réellement capable. Il a encore besoin de travail mais c’est un couple sur lequel nous pourrons compter dans le futur. En grade II, Cloé a fait une première reprise excellente, Don Caruso était fantastique (72,046 %), le deuxième jour est moins convainquant (69,935 %) mais ils se rattrapent bien dans la Freestyle (71,334 %). Ils sont tout de même deuxième de chaque épreuve disputée. C’est un couple solide et régulier. Vladimir était quant à lui venu avec ses deux chevaux : Tarantino Fleuri avec lequel nous avons l’habitude de le voir en compétition et Fidertanz for Rosi, qui prendra la relève et qui montre un vrai potentiel. Le cavalier très régulier sur les trois jours avec chacun de ses partenaires est notamment troisième de l’Individual Test avec Fidertanz (69,827 %). Dans le même Grade, les Cham-pions de France en titre José Letartre et Hamilton effectuaient leur première sortie internationale. Le cheval n’a que dix ans et manque encore d’expérience à ce niveau. Nous verrons dans les mois à venir. José a énormément d’expérience, il saura en tirer le meilleur”. 
Dans dix jours maintenant, les para-dresseurs seront à Genemuiden et abattront leurs dernières cartes afin de s’envoler vers Tokyo l’été prochain.

J'aime 163

Réagissez