Oliver Townend impose sa suprématie et son Class à Lexington

Au terme des quatre jours du CCI 5*-L de Lexington, Oliver Townend s’est finalement imposé aux rênes de Ballaghmor Class, hier soir. Le Britannique, numéro un mondial, a laissé derrière lui l’Américain Boyd Martin, privé de podium en raison d’une faute dans l’épreuve de saut d’obstacles avec On Cue. Les époux néo-zélandais Price, Tim et Jonelle, se sont respectivement adjugé les deuxième et troisième places avec Xavier Faer et Grovine de Reve.



Auteur d'un maxi lors du cross, Tim Price a su tirer profit du test d'hippique s'offrir la deuxième place avec Xavier Faer.

© Anthony Trollope

 

Le premier CCI 5*-L de l’année, malheureusement disputé à huis clos en raison de la pandémie de Covid-19, s’est achevé hier soir à Lexington, aux États-Unis, sur le triomphe du Britannique Oliver Townend. Avec Ballaghmor Class, le numéro un du classement mondial des cavaliers de concours complet s’est imposé pour la troisième fois dans cette classique américaine et a ajouté une sixième victoire au niveau 5* à son brillant palmarès. 

Après une épreuve de cross très sélective, Oliver Townend devait impérativement ressortir sans pénalité de son parcours de saut d’obstacles pour maintenir son leadership. Il a finalement signé le sans-faute décisif qui lui a valu un score final de 27,3 points et permis de se hisser sur la plus haute marche du podium. Il a cependant perdu sa huitième place avec Cooley Master Class, éliminé lors de la seconde inspection des chevaux. “J’avais un plan, je suis juste entré en piste et je l’ai déroulé, a déclaré Oliver Townend. “Ballaghmor Class a sauté de manière exceptionnelle, ce qui a rendu mon travail très, très facile. Ma plus grande préoccupation concernait les pénalités de temps, que je peux régulièrement concéder avec lui. En effet, c’est un gros sauteur qui est assez lent dans sa façon de faire. Je devais donc adopter un bon rythme pour ne pas être pris par le temps et simplement essayer de l’aider à franchir les obstacles.” 



“Le temps accordé n’était pas un cadeau”, Tim Price

Jonelle Price a terminé troisième avec Grovine de Reve et septième avec sa compagne de longue date Classic Moet.

© Anthony Trollope

Samedi, le cross avait donné lieu à quinze éliminations et un abandonsoulevant quelques critiques. Le parcours a été jugé trop “difficile” par certains cavaliers, notamment par l’Américain Philippe Dutton, huitième avec Z, un hongre de treize ans (35,5)“Bien que je sois satisfait de mes performances, je ne pense pas que ce fût une excellente journée pour le sport dans son ensemble avec autant de chutes”, a-t-il tranché sur les réseaux sociaux. Son compatriote Boyd Martin s’en était bien sorti sur sa jument de quinze ans, On Cue. Avec un total de 27,8 points, il occupait alors la deuxième place au provisoire. Mais hier, une faute sur le premier obstacle d’un double après un virage serré a anéanti ses espoirs et l’a relégué à la quatrième place (31,8). “Je suis absolument ravi d’On Cue. Lorsque vous amenez un cheval à ce niveau pour la première fois, vous ne savez pas trop à quoi vous attendre”, a déclaré Boyd Martin. Et elle a été incroyable. Elle a tout donné ce week-end et a dépassé mes attentes. Je pensais que mon autre cheval, Tsetserleg (double médaillé d’or des Jeux panaméricains, en 2019, de niveau CCI 3*-L, ndlr)aurait obtenu le meilleur résultat, mais elle a vraiment tout donné.” 

Avec Xavier Faer, Tim Price a terminé deuxième en signant l’un des huit sans-faute du dernier test (28,2). C’était un parcours de saut d’obstacles très difficile. Il contenait toutes sortes d’éléments et le temps n’était pas un cadeau. Il fallait travailler sur la vitesse”, a confié le Néo-Zélandais, numéro deux mondial“Je pensais pouvoir assurer un sans-faute, mais je savais que ce serait difficile à gérer. Je n’ai pas réussi avec Bango… J’ai réussi à le faire avec Xavier Faer. Ce n’est pas la même chose que d’être en tête, on peut toujours sa concentrer sur son travail et voir où cela mène.” Son épouse, Jonelle Price, s’est classée troisième avec Grovine de Reve malgré un léger dépassement de temps d’une seconde lors de ce test d’hippique, qui lui a valu 0,4 points de pénalité (30,7)Avec sa fidèle Classic Moetla Néo-Zélandaise s’est également classée septième (35,2). 

Dans le CCI 4*-S, la victoire est revenue à l’Américaine Alyssa Phillips sur son Holsteiner Oskar, avec un score final de 37,9 points, suivi de ses compatriotes Tamra Smith sur EnVogue (40,2) et Elizabeth Halliday-Sharp avec Cooley Moonshine (42,5). 

Les résultats complets