Charlotte Fry s’impose devant Cathrine Dufour dans le Grand Prix CDI 3* de Compiègne

Charlotte Fry et Everdale ont remporté leur premier Grand Prix international aujourd’hui à l’occasion du CDI 3* de Compiègne. Avec une moyenne de 76,674%, la Britannique et son étalon de douze ans ont privé la Danoise Cathrine Dufour, associée à Vamos Amigos, de la victoire. Doublé pour le Danemark avec la troisième place de Nanna Skodborg Merrald aux rênes de Blue Hors Zack. Arnaud Serre, de retour sur les terrains après une pause forcée due à une fracture du bras, est le meilleur Tricolore de l’épreuve avec Vistoso de Massa, à la quinzième place.



Le couple a évolué ensemble des épreuves Jeunes Cavaliers au Grand Prix.

© PSV

Les Internationaux de dressage se sont ouverts ce matin à Compiègne avec le Grand Prix du CDI 3*, qui a débuté dès 9h. Trente-neuf couples représentants treize nations se sont succédés tout au long de la journée sur le rectangle isarien et c’est un podium cent pourcents féminin qui a émergé.

Si on a longtemps cru que la victoire serait danoise grâce à Cathrine Dufour et sa jeune pépite Vamos Amigos, c’est finalement le God Save the Queen qui a résonné sur la piste principale du Parc équestre du Grand Parc. Avant-dernière à s’élancer, Charlotte Fry s’est imposée grâce à Everdale, un étalon de douze ans avec lequel elle a évolué des épreuves Jeunes Cavaliers au Grand Prix. Il s’agit d’ailleurs de la première victoire internationale sur ce test pour l’amazone de vingt-cinq ans et de son fils de Lord Leatherdale. Le jury, présidé par l’Allemande Elke Ebert, a décerné au couple la belle moyenne de 76,674%. Ils ont notamment été séduits par le travail au galop, accordant des notes comprises entre huit et neuf pour le galop allongé et les changements de pied aux deux temps. Les deux complices sont actuellement en grande forme puisqu’ils ont déjà remporté au début du mois le Grand Prix Spécial d’Exloo, aux Pays-Bas. “Je suis très heureuse de cette journée, ces deux victoires sont de bon augure avant la Coupe des nations que nous espérons à nouveau remporter (le Royaume-Uni est le tenant de titre après son sacre collectif en 2019, ndlr), a réagi la lauréate, également gagnante du Prix St-Georges avec Don Joe.

Avec Vamos Amigos, neuf ans seulement, Cathrine Dufour a donc dû se contenter de la deuxième place après avoir tenu la tête de l’épreuve une bonne partie de la journée (73,435%). L’amazone, qui décrit le fils de Vitalis comme “l’un des meilleurs chevaux qu’elle n’ait jamais montés”, est sortie satisfaite de son troisième Grand Prix international aux rênes du bai.

Sa compatriote Nanna Skodborg Merrald a complété le podium, en selle sur l’expérimenté Blue Hors Zack (73,174%). L’étalon de maintenant dix-sept ans, membre de l’équipe danoise aux Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018 puis aux Européens Longines de Rotterdam l’année suivante sous la selle de Daniel Bachmann Andersen, continue de performer sur les rectangles en compagnie de la cavalière de vingt-sept ans, en quête d’une première sélection en équipe nationale Seniors après avoir pris part à six échéances continentales Jeunes. Tous deux s’étaient notamment imposés à deux reprises pour leurs débuts, dans le Grand Prix puis le Spécial du CDI 3* du Mans en début de saison.

À noter la quatrième place du Néerlandais Hans-Peter Minderhoud, qui apparaissait pour la première fois en compétition aux rênes de Glock’s Zonik NOP (73,152%). L’étalon de treize ans compte déjà deux participations en grands championnats avec Edward Gal et vient épauler Glock’s Dream Boy NOP en vue des Jeux olympiques de Tokyo puis des Européens d’Hagen.

Du beau monde était au départ de ce Grand Prix, et l’Australie s’est invitée au cinquième rang grâce à Lyndal Oatley et la prometteuse Elvive, douze ans, qui courrait ici son deuxième Grand Prix international après sa victoire au CDI 3* de Mariakalnok un peu plus tôt dans le mois. La reprise du duo a été évaluée à 71,457%. Présent en force à l’occasion de ce CDI compiégnois, le Danemark a, de nouveau, été représenté en sixième position puisqu’Andreas Helgstrand a déroulé une reprise évaluée à 71,109% avec Fiontini. Montrant une très belle classe, la jument de onze ans a été sacrée triple championne du monde chez les Jeunes Chevaux sous la selle de Severo Jurado Lopez. L’Espagnol a par ailleurs terminé sixième de ce Grand Prix aux rênes de Fendi T, un hongre de onze ans formé par… Charlotte Fry, lauréate du jour !

La Britannique s’impose devant les Danoises Cathrine Dufour et Nanna Skodborg Merrald.

© PSV



Arnaud Serre et Vistoso de Massa, meilleurs Tricolores

Du côté des Tricolores, on retrouve le premier représentant de la nation hôte en quinzième position. Victime d’une fracture du bras consécutive à une chute à l’entraînement avec une de ses montures fin avril, Arnaud Serre a retrouvé les terrains ce matin. Avec Vistoso de Massa, membre de l’équipe de France lors du CDIO 5* sur cette même piste en 2019 sous la selle de sa compagne Anne-Sophie Serre, le Sudiste a présenté une reprise évaluée à 69,109%. Un retour encourageant pour le gris de douze ans, absent en CDI depuis sa deuxième place dans un Grand Prix Spécial à Cascais en mars 2020.

Non loin derrière, Anne-Sophie Serre et Ultrablue de Massa, un hongre de treize ans membre de l’équipe de France lors des Européens Longines de Göteborg en 2017 avec Arnaud Serre, ont récolté 68,565%. Le duo était déjà présent en avril au CDI 4* d’Hagen, en Allemagne, où il avait terminé avec 68%.

67,826% ont été décernés à Marie Emilie Bretenoux et son fidèle Quartz of Jazz, tandis qu’Alexandre Ayache et Double Dutch, auteurs d’une belle performance dans le Grand Prix du CDI 4* d’Ornago (quatrièmes avec presque 72%), n’ont pu rééditer leur excellent résultat et ont quitté le rectangle avec 65,283%. Enfin, Marc Boblet a conclu avec une moyenne de 64,457% aux rênes de son fils de Charmeur, Grand Voice JRMF.

Les cavaliers engagés dans le CDIO 5* entreront en piste demain dès 11h30 pour le Grand Prix, pour la première partie d’une Coupe des nations qui se tient à huis clos en raison des restrictions sanitaires engendrées par la pandémie de Covid-19.

Les résultats complets ici