Pour les Jeux olympiques de Tokyo, la France s’appuiera sur des couples en grande forme en complet

À moins de trois semaines du coup d’envoi des Jeux olympiques de Tokyo, les noms des couples qui représenteront la France dans les épreuves de concours complet ont été révélés. Cette année, les Tricolores devront se passer d’Astier Nicolas, déjà sacré champion par équipes et vice-champion en individuel en 2016 à Rio de Janeiro, avec Piaf de B'Neville. Le désistement du cavalier en raison de la légère blessure de son hongre de dix ans, Babylon de Gamma, a certainement rendu la tâche plus aisée au sélectionneur national, Thierry Touzaint, qui ne pouvait sélectionner que trois couples cette année, contre quatre habituellement.



Thierry Touzaint a désigné ses troupes pour les Jeux olympiques de concours complet, qui débuteront le 30 juillet à Tokyo. Pour tenter d’aller défendre la médaille d’or glanée par l’équipe de France à Rio en 2016, “le sorcier” a choisi de miser sur des couples aguerris ayant obtenu d’excellents résultats au cours de cette saison. Pour rappel, Astier Nicolas, –membre de l’équipe victorieuse à Rio en 2016 et médaillé d’argent olympique en individuel avec Piaf de B'Neville– était pressenti par certains pour faire partie de la sélection aux côtés du génial Babylon de Gamma, avec lequel il s’est adjugé la deuxième place de l’étape Grand National de Vittel en juin dernier. Le fils de Mylord Carthago*HN ayant été victime d’une légère entorse, le couple a dû être écarté de la course pour les Jeux cette année. Après l’annonce soudaine de cette nouvelle hier après-midi, quatre duos semblaient alors se dégager.

Sans grande surprise, Thomas Carlile et sa très régulière Birmane, invaincus par leurs coéquipiers tricolores au cours des dix-huit derniers mois, s'envoleront pour le Japon. Depuis l’été 2020, le Sarthois n’a fait qu’enchaîner les podiums avec sa baie de dix ans, terminant notamment deuxième du CCI4*-L de Saumur et s’adjugeant les étapes du Grand National FFE/AC-Print de Saumur et Vittel, en avril et en juin de cette année. Pour le couple, dont les premiers pas en compétition remontent à 2015, il s'agira d’une première expérience olympique. “C’est une immense fierté pour moi d’obtenir ma sélection et de pouvoir représenter la France aux Jeux Olympiques de Tokyo. C’est une énorme récompense pour mon équipe, mon entourage et moi. Le chemin a été péniblement passionnant, semé de déceptions, de moments de joie et de plein de sacrifices. Aujourd’hui on touche le rêve du bout des doigts. Il ne faut plus que cela nous échappe”, a déclaré le cavalier sur ses réseaux sociaux à l’annonce de la sélection.



Thibaut Vallette et son vétérant Qing du Briot répondent présent

Thibaut Vallette et Qing du Briot iront défendre au Japon la breloque d'or décrochée par la France à Rio, il y a cinq ans.

© Scoopdyga

De son côté, Nicolas Touzaint, appelé aux côtés d’Absolut Gold*HDC, compte déjà plusieurs sélections olympiques à son escarcelle. Sacré champion par équipes avec Galan de Sauvagère en 2004 à Athènes, il avait également été sélectionné pour les Jeux de Hong Kong en 2008, avec le même gris, ainsi que ceux de Sydney, en 2000, et ceux de Londres, en 2012, avec Cobra d'Or et Hidalgo de l’Ile. En mai dernier, le cavalier et son hongre de onze ans, propriété du haras des Coudrettes, ont remporté l’épreuve Pro Elite du Lion d’Angers. Seul duo tenant du titre choisi pour aller défendre sa couronne à Tokyo, le lieutenant-colonel Thibaut Vallette et son fidèle Qing du Briot*IFCE seront également du voyage. Cette année, le couple a occupé la deuxième place du championnat de France Pro Elite à Pompadour. Avec le Selle Français de dix-sept ans, qui évolue sous sa selle depuis 2012, le cavalier saumurois a également fait partie de l’équipe médaillée de bronze aux Jeux équestres mondiaux de Tryon en 2018. 

Lauréats du championnat de France Pro Elite à Pompadour, au mois d’avril, Christopher Six et son Selle Français de quatorze ans, Totem de Brécey, ont été choisis comme remplaçants. Les deux complices, associés depuis 2017, comptabilisent notamment une victoire, remportée dans l’étape Grand National du Haras du Pin en septembre 2020, ainsi que deux troisièmes places dans les épreuves Pro Elite des étapes du Grand National de Saumur et de Vittel en février et juin derniers.