Comment se déroule le trajet en avion des chevaux jusqu’à Tokyo?

Ce n’est non pas avec des ailes de plumes, mais bien avec des ailes en partie constituées d’aluminium que les premiers chevaux, en provenance d’Europe, se sont envolés vers Tokyo en vue des Jeux olympiques et paralympiques. Trente-six de ces athlètes olympiques se sont posés sur le sol nippon après un voyage à bord d’un Boeing 777-F d’Emirates SkyCargo, à l’aéroport d’Haneda, avant de prendre la route vers le site équestre de Baji Koen, près de la capitale.



Arrivée des chevaux de dressage à l'aéroport d'Haneda, au Japon.

© Yusuke Nakanishi/FEI

Parti de Liège, en Belgique, et après une escale à Dubaï pour un ravitaillement d’une heure et demi et un changement d'équipage, un atypique groupe d’athlètes s’est posé sur le sol nippon après plus de dix-huit heures de vol. Munis de leur passeport et d’un certificat sanitaire d’exportation, trente-six chevaux des équipes d'Autriche, de Belgique, du Danemark, d'Allemagne, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas, du Portugal et du pays hôte, ainsi que des individuels du Brésil, d'Estonie, de Finlande, d'Irlande et du Maroc, ont atterri à l’aéroport d’Haneda avant de partir en direction du superbe site équestre de Baji Koen, propriété de la Japan Racing Association, situé près de Tokyo.

Ces voyageurs équins ne sont autres que des chevaux de dressage. Parmi eux, l’excellente Bella Rose, montée par l’indétrônable allemande Isabell Werth, l’athlète équestre olympique la plus décorée de tous les temps, ainsi que Gio, monture de la Britannique Charlotte Dujardin, déjà triple médaillée d’or olympique avec l'inoubliable Valegro, qui tentera de remporter son troisième titre individuel consécutif.

“Voir ces chevaux arriver à l’aéroport de Haneda est véritablement un événement historique. Ce qui le rend encore plus spécial, c’est que ce ne sont pas simplement des chevaux, ce sont des chevaux olympiques”, a déclaré Takahashi Koji, administrateur de l’aéroport international de Tokyo. “C’est une très grande soirée pour l’aéroport et, en particulier pour l’équipe chargée des cargos, et nous la considérons comme l’une des étapes majeures du compte à rebours final vers les Jeux olympiques de Tokyo.”

À l’intérieur de l’avion, les chevaux ont voyagé par deux dans chacun des dix-neuf boxes sous une température entre quatorze et dix-sept degrés, accompagnés de palefreniers et d’un vétérinaire qui ont veillé à leur sécurité tout au long du trajet. Au total, trois-cent-vingt-cinq chevaux (deux-cent-quarante-sept pour les olympiques et soixante-dix-huit pour les paralympiques) seront acheminés par avion vers Tokyo aux cours des Jeux. La logistique complexe du processus a été coordonnée par l’agent de transport Peden Bloodstock, chargé du transport des chevaux olympiques et paralympiques depuis Rome, en 1960, et partenaire officiel de la Fédération équestre internationale (FEI). De plus, un convoi d’onze camions climatisés, appartenant à l’Association japonaise des couses, a pris en charge cette première vague d’athlètes équins – en plus des treize mille cinq-cents kilogrammes d’équipements – pour les emmener tout droit vers les écuries olympiques.

“Comme tous les athlètes qui arrivent à Tokyo pour les Jeux olympiques et paralympiques, les chevaux sont affûtés et prêts à concourir sur la plus grande scène du monde sportif”, a renchérit Ingmar De Vos, président de la FEI. “Après tous les défis auxquels le monde a été confronté, nous y sommes finalement presque, et ce n’est plus qu’une questions de jours avant d’entendre ces mots magiques: que les Jeux commencent!”



Quelques faits concernant le vol...

Chargement des chevaux depuis Liège, en Belgique.

© Leanjo de Koster/FEI

- 18 heures 15 minutes: durée du vol de Liège à Tokyo, avec une escale à Dubaï.
- Détail de l'avion: Emirates SkyCargo Boeing 777-F.
- Dix-neuf écuries volantes à bord.
- Dimensions des écuries: 317 cm de long, 244 cm de large, 233 cm de haut.
- Quatorze à dix-sept degré: température à bord.
- Trente-six chevaux de dressage: équipes d'Allemagne, d'Autriche, de Belgique, du Danemark, de Grande-Bretagne, des Pays-Bas, du Portugal et du pays hôte, le Japon, et chevaux individuels du Brésil, d'Estonie, de Finlande, d'Irlande et du Maroc.
- 22,700kg: poids total approximatif des chevaux au départ de Liège.
- 630 kg: poids moyen d'un cheval de dressage.
- 13.500 kg d'équipement pour les chevaux.
- 12.000 kg d'aliments (sans compter les repas et les collations en vol).
- Quarante litres d'eau par cheval.