À Climat exceptionnel, préparation exceptionnelle

Pour se donner les meilleures chances de briller aux Jeux olympiques et paralympiques, les athlètes se devront d’arriver au Japon fin prêts techniquement, mais aussi physiquement. La préparation des cavaliers, mais aussi des chevaux, est un enjeu décisif pour les Tricolores dans l’objectif de décrocher une ou plusieurs médailles, d’autant que le nouveau format, avec des équipes réduites de quatre à trois couples, laisse peu de place à l’erreur! Rien ne doit donc être laissé au hasard…



La France a réussi à se qualifier par équipes dans les trois disciplines olympiques, et se prépare actuellement au mieux afin d’envoyer à Tokyo des couples en pleine forme. L’une des clés de la réussite sera de pouvoir s’adapter rapidement à des conditions météorologiques locales éprouvantes, voire extrêmes, avec des températures pouvant monter jusqu’à 38°C et un taux d’humidité de 90%. Pour autant, ce n’est pas la première fois dans l’histoire récente de l’équitation qu’un grand événement se déroule dans un climat subtropical. Il suffit de se rappeler des Jeux équestres mondiaux de...

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Essayez pour 1€ sans engagement
  • Accédez à tous les contenus GRANDPRIX en illimité
  • Soutenez une équipe de journalistes passionnés et une rédaction indépendante
  • Consultez tous les articles du magazine GRANDPRIX où que vous soyez

Nouveau chez GRANDPRIX ? Créez votre compte GRANDPRIX

Mot de passe perdu ? Réinitialiser mon mot de passe